59305924_369918030398281_8357280624507092992_n

Le Coup de Cœur d’Audalys

Coraline

Henry Selick, 2009

Coraline est un film réalisé par Henry Selick en 2009 d’après le livre de Neil Gaiman qui est sorti en 2002 sous le même titre.
Coraline c’est l’histoire d’une petite fille curieuse qui vient d’emménager dans sa nouvelle maison. En se baladant et fouillant partout elle trouve une petite porte qui l’emmène dans un monde parallèle, un monde où ses parents sont à ses côtés et acceptent tout ses désirs. Au fur et à mesure ce monde paradisiaque tourne au cauchemar pour Coraline et c’est maintenant à elle de se plier aux désirs de ces nouveaux parents.

Ce film a une morale de fin, faire attention à ce qu’on souhaite et de toujours profiter de ce qu’on a. Ce film, qui a bercé mon enfance, me touche particulièrement car je me suis toujours demandé, si j’avais une autre vie, comment serait-elle. Je pense que beaucoup de personne se sont posé cette question au moins une fois et Coraline nous permet d’y réfléchir encore plus.
Sous ses airs d’animation pour enfants le film se retrouve vite sous une lumière burtonienne. En effet ce monde de couleurs vire aux teintes monotones, une ambiance pesante et des personnages angoissants.

Screenshot_2019-10-14 Modifier l’article ‹ Cinéphage — WordPress

Ce film d’animation est réalisé en stop motion. Ce procédé cinématographique consiste à prendre des centaines d’images fixes pour réaliser quelques secondes d’animation. Henry Selick avait déjà utilisé ce procédé dans L’étrange Noël de Monsieur Jack. Ce genre d’animation prends beaucoup de temps et il faut une figurine (faite à la main) par émotion représentée. Il aura fallu 500 personnes, 4 ans et 18 mois de
tournage pour que Coraline soit réalisé.

-Coup de cœur de Audalys, Membre Cinéphage

giphy

Le post-scriptum de la rédaction

un film aussi particulier que Coraline est voué à vous intriguer. Afin de satisfaire cette curiosité naissante, nous vous proposons une petite incursion derrière le rideau.

Tout d’abord pour comprendre le travail que représente une telle production, nous vous invitons à jeter un œil à cette chaine YouTube vous détaillant les processus de fabrication et autre « behind the scenes ».

CoralineTheMovie

LAIKA, est la première entreprise à réaliser un long-métrage avec des visages remplaçables imprimés avec une imprimante 3D.

35 animateurs ont travaillés sur le film avec un rythme de 2,22 à 6,52 secondes produites par semaine, par animateur.

Plus de 70 artisans ont travaillés sur la réalisation de personnages. Des fabricants de moules, marionnettes, costumes, perruques, d’armatures.

Un total de 15.000 visages de remplacements ont été fabriqués. Chaque visage devait être poncé et peint à la main. Coraline rassemble à elle seule plus de 6.300 visages.

En général, construire une marionnette de Coraline demandait 3 à 4 mois. 28 marionnettes identiques de Coraline furent construite. La principale faisait 25 centimètres de haut.

Une scène particulière durant laquelle 51 petits personnages en même temps à l’écran, demanda 650 marionnettes différentes et variantes en taille car chaque personnage devait être remplacé 12 fois par secondes pour l’animation. Ce qui équivaut à plus de 6.000 éléments coordonnés.

Screenshot_2019-10-14 Modifier l’article ‹ Cinéphage — WordPress(1)