48059144_1939717529670835_1058169737168551936_n

Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody est un biopic retraçant la vie et le parcours du groupe légendaire Queen, et ce, depuis sa création jusqu’au fameux concert Live Aid en 1985. Freddie Mercury est incarné par Rami Malek qui livre une performance physique impressionnante (tant dans sa ressemblance avec l’acteur que dans son jeu d’acteur). L’acteur explique qu’il a fait énormément de recherches pour en arriver là : il a regardé tous les clips, concerts et interviews qu’il a pu trouver et a lu plusieurs biographies du chanteur. Malek a même poussé la chansonnette pour les besoins du film. Bien sûr, ce que le spectateur entend lors des chansons est un mélange de la vraie voix de Freddie Mercury, intégrée en post-production, et de celle de Marc Martel, un chanteur canadien ayant une voix étonnamment ressemblante à celle du chanteur. Mais Rami Malek et les autres acteurs qui incarnent le quatuor chantaient réellement pendant le tournage afin de rendre le jeu d’acteur plus convaincant, plus réaliste.

Le but du film est vraiment d’aborder l’histoire du groupe sous l’angle artistique. On ne voit donc pas énormément la vie intime de Freddie Mercury. Certains se demandent alors : “Pourquoi aller voir le film, si ce n’est pas pour entrer dans son intimité ?”. Rami Malek lui-même dit qu’il a beaucoup insisté pour que le film entre dans la vie privée de Freddie Mercury. Personnellement, j’ai aimé le fait que le film se concentre plus sur la carrière de Freddie et du groupe. Je trouve que Brian Singer (réalisateur) a introduit ce qu’il fallait de vie privée ; cependant, je regrette qu’on ne voie pas plus la vie personnelle des autres membres du groupe. Le film est réellement centré sur le personnage de Freddie Mercury, et c’est bien sûr ce que le public veut voir. J’ai également apprécié le fait que le film ne se concentre pas sur la fin de vie du chanteur et sur sa maladie. Freddie Mercury ne voulait pas être une figure du SIDA, ni y être associé systématiquement. Il ne voulait pas de la pitié du public. Je pense donc qu’il était nécessaire de laisser cet aspect-là de côté.

Brian Singer explique qu’il a voulu ouvrir et fermer le film sur la performance de Live Aid, car c’est un point de pivot pour le groupe : leur performance est qualifiée, par certains, de la meilleure performance de l’histoire du Rock. C’est avec cette performance que le groupe s’est ressoudé après une pause en 1983. Tout le public chante avec le groupe et montre à quel point ils sont avec eux. Pour information, le réalisateur avait décidé de tourner cette scène sur une semaine, avec une journée de tournage par chanson et une ou deux journées pour filmer la foule, mais Rami Malek lui a demandé d’ajouter une journée de tournage afin de faire toute la performance en une seule prise de 22 min. Malek dit que c’est leur meilleure prise, car l’énergie est différente et il explique que c’est grisant de se retrouver à “perfomer” devant une telle foule.

En résumé, certains trouveront le film un peu plat, manquant d’émotions et de scènes intimes (par exemple, on ne voit presque pas Jim Hutton, le compagnon de la fin de vie de Freddie Mercury). Néanmoins, Bohemian Rhapsody reste un film très puissant, jalonné par des hits qui donnent au public l’envie de chanter, des scènes soulignant le charisme et le charme du chanteur, d’autres montrant ses faiblesses et ses défauts. Une recette qui donne au spectateur l’impression d’être dans la vie du chanteur, sans sensationnalisme, de manière très naturelle. Nombreux sont ceux qui sortent de la salle en chantant l’un ou l’autre hit, ou qui n’écoutent plus que Queen pendant une ou deux semaines.

Laurie Van Herrewege

Suivez le Kinovore sur : Facebook – Twitter – Instagram

Sources :

http://ultimateclassicrock.com/bohemian-rhapsody-live-aid-scene/

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-185719/critiques/spectateurs/

https://variety.com/2018/film/news/how-bohemian-rhapsody-recreated-live-aid-1203015841/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *