La-Mante

La Mante d’Alexandre Laurent | Tueurs en série, histoires de familles et traumatismes !

Les séries françaises, souvent critiquées, n’ont pas bonne réputation auprès de beaucoup de téléspectateurs. La Mante apporte un changement surprenant. Mon défi : présenter une critique de cette série francophone en 5 points. Cette fois-ci, il s’agit de quatre points positifs et un point négatif.

Le premier point positif concerne les plans, d’une qualité remarquable. Chaque plan donne une information, et tout le monde peut les décoder, sans avoir à faire 5 ans d’études ! Les réalisateurs jouent sur les différentes tailles de plans, permettant ainsi l’empathie envers les personnages, y compris envers Jeanne (Carole Bouquet). Les contrastes entre la lumière et l’ombre ajoutent beaucoup de sens à la lecture des plans. Un autre élément concernant les plans concerne la qualité d’image de l’avant et l’arrière-plan, avec les jeux sur le flou, bien utile pour la tension d’un thriller psychologique.

4085280066

Le deuxième point positif, lié à la qualité des plans, se concentre sur le silence. Ou plutôt, l’utilisation très intelligente du silence. Le cinéma occidental utilise, parfois abondamment, la musique empathique pour provoquer des émotions chez le téléspectateur. Cet usage à outrance de la musique étouffe le spectateur et gâche parfois le scénario. Ici, rien de ça ! Bien sûr, une absence totale de musique risquerait de provoquer une apoplexie chez certains. Le son, présent dans La Mante, n’oppresse pas la lecture de la série.

Au contraire, les réalisateurs laissent place au silence d’une manière tellement maligne que les scènes restent très intelligibles. Pas besoin de mot, l’image dit tout !

La-Mante-TF1-Carole-Bouquet-dans-un-role-qui-tue_news_full

Les deux points positifs suivant, liés, abordent le talent incroyable de Carole Bouquet et Fred Testot.

Carole Bouquet, « la beauté froide », a une grande carrière à son actif. Depuis 1977, vous la trouvez sur vos écrans, petits et grands, dans des séries, téléfilms et films de grand écran.

Ici, Carole Bouquet interprète un rôle psychologiquement dérangeant, mais, qui ne s’est pas attaché à elle ? Tueuse en série surnommée « La Mante » plus de vingt ans plus tôt, Jeanne est en prison quand elle apprend qu’un copycat reproduit ses crimes à l’identique (ce qui est normalement impossible car les détails ne sont pas publics).

Son personnage arrive à s’imposer dans l’enquête afin de renouer contact avec son fils (Fred Testot), devenu policier. Son rôle de sociopathe provoque l’empathie pour son humour macabre, ses piques de sarcasme délivrées avec un sérieux hilarant. Carole Bouquet ne montre presque aucune émotion et pourtant son talent d’actrice reste indéniable. Cette beauté froide qui la caractérise sert au personnage avec brio. Aucune émotion face aux victimes, critique objective du copycat, Jeanne semble inaffectée par l’horreur des crimes, tout en cherchant à retrouver une relation avec Damien. Cette marque d’affection rend le personnage encore plus appréciable, et, malgré les atrocités qu’elle a commises, on ne peut qu’espérer les mêmes choses qu’elle. Plus encore, le spectateur pourrait finir par comprendre ses raisons derrière chacun de ses meurtres…

9f2cfdfeeffb5eb5a5e9a22d368cf8b1-1504180480

Fred Testot (pour l’anecdote, il est né l’année après le début de carrière de Carole Bouquet) surprend dans cette série !

Bien qu’il commence sa carrière en 1988, l’émission Omar et Fred le fait connaitre. Abonné aux comédies, à l’humour, Fred Testot interprète le rôle du manipulateur narcissique de Marcello Guillemin dans L’emprise de Claude-Michel Rome en 2015. Rôle qui « clash » complètement avec son côté humoristique. La Mante met en avant ses talents d’acteurs aux visages multiples.

Damien déteste profondément sa mère, la considère comme un monstre et renie son existence. Sa femme ne connait pas la vérité sur l’identité de sa mère ! Quand elle retourne dans sa vie, de manière abrupte et avec beaucoup  de manipulation, rien ne le fera changer d’avis à son propos… enfin, c’est ce qu’il croit.

Au travers des épisodes, on découvre un personnage traumatisé par son passé, souffrant de cauchemars atroces, brute de décoffrage et tendu. Fred Testot interprète Damien avec brio ! L’acteur se met dans la peau d’un personnage perdu, qui ne comprend pas ce qu’il se passe et qui réalise que tout ce qu’il pensait savoir n’est plus…

Touchant, troublant et étonnant, son personnage accroche le spectateur à son écran. Une seule idée en tête, découvrir comment sa relation avec sa mère évolue, son mariage peut-il faire face, qu’en est-il de ses désirs de famille ?

Bref, bravo Monsieur Testot !

388c1d9e10b5949bbf0de8d77ac741b4-1504528095

Et maintenant, le point que vous attendez sûrement le plus… le point négatif ! Le manque de véritable suspens concernant le copycat de Jeanne.

Dès la fin du troisième épisode, l’identité du tueur peut facilement être découverte. Certains diront qu’ils n’avaient rien vu venir, tant mieux pour vous ! Beaucoup, cependant, seront d’accord avec cette affirmation.

Malgré le fait que son identité soit clairement devinable, la tension quant aux futures victimes, le genre des crimes et son arrestation tiennent le spectateur en haleine. La fin ne déçoit d’ailleurs pas ! La découverte du criminel, sa recherche et son arrestation ont été réalisées avec beaucoup d’intelligence.

Au final, cette série vaut vraiment le coup !

Harmonie Maquinay

 

La Mante – Mini-Série

Réalisation : Alexandre Laurent
Scénario : A.Chegaray-Breugnot, G. Demaison & N. Jean
Avec : Carole Bouquet, Fred Testot, Jacques Weber, Manon Azem, Frédérique Bel, …
Genre : Crime/Drame/Thriller
Date de première diffusion : 2017

Sources :

[1] http://www.imdb.com/title/tt6467482/ [En Ligne]

[2]http://www.imdb.com/name/nm0856493/?ref_=ttfc_fc_cl_t2 [EN Ligne]

[3]http://www.imdb.com/name/nm0000962/?ref_=ttfc_fc_cl_t1 [En Ligne]

 

4 réflexions sur “La Mante d’Alexandre Laurent | Tueurs en série, histoires de familles et traumatismes !

  1. I think this is among the most significant info for me. And i am glad reading your article. But want to remark on few general things, The site style is great, the articles is really nice : D. Good job, cheers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *