138357

Félicité d’Alain Gomis | Une Ode à la Vie

Félicité est le quatrième long-métrage d’Alain Gomis. Le réalisateur franco-sénégalais met en scène dans ce film, Félicité (Véro Tshanda Beya), une mère célibataire qui est chanteuse dans un bar de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Félicité fait face avec courage aux aléas de la vie. Suite à un accident de scooter, son fils Samo (Gaëtan Claudia) est alité à l’hôpital. Il risque l’amputation. Pour éviter cela, Félicité doit réunir la somme nécessaire pour payer l’opération salvatrice. Son salaire de chanteuse est insuffisant c’est pourquoi elle décide d’emprunter de l’argent, ici et là, notamment au père de Samo qui refuse de l’aider. Désespérée, elle pénètre de force chez un particulier aisé pour lui demander l’aide financière dont elle a besoin. Celui-ci ordonne à ses employés de chasser Félicité qui leur résiste et insiste pour obtenir de l’argent. Suite à une altercation violente, le maître de maison consent à donner quelques billets à Félicité « par pitié » en la menaçant de ne plus remettre les pieds chez lui sinon elle sera mise à mort.

224329
La violence verbale et physique des uns et des autres suggère que les Kinois sont violents de nature. Les scènes violentes du film sont exagérées notamment lorsqu’une foule passe à tabac des voleurs dans un marché. Les visages et les corps ensanglantés sont filmés en gros plan ce qui illustre jusqu’où peut aller la violence populaire. Dans la réalité, d’autres réactions sont possibles pour appréhender des voleurs. L’usage du gros plan est quasi-systématique tout au long du film. L’expression des visages est mise en valeur ainsi que les corps. Le montage est décousu par des interludes musicaux qui s’alternent avec les scènes narratives mais aussi par l’ajout arbitraire de scènes oniriques où Félicité se déplace, dans la nuit noire, dans une forêt puis nage dans un lac et finit par faire la rencontre d’un zèbre, symbole de courage.

Félicité fait preuve de courage en allant frapper aux portes pour récolter de l’argent mais aussi lorsque le médecin l’informe qu’il a dû amputer Samo car sa jambe se détériorait. En effet, elle doit accepter cette nouvelle situation qu’elle ne peut changer. Il faut souligner que Félicité apprend que son prénom lui a été donné, jadis, après qu’elle ait failli perdre la vie. C’est une survivante comme son fils et elle remercie Dieu qu’il soit vivant. Par ailleurs, elle peut compter sur l’aide de Tabu (Papi Mpaka), un séducteur invétéré qui fréquente le bar où elle se produit. Engagé par Félicité pour réparer son réfrigérateur, il réussit à la faire rire ainsi que son fils grâce à ses piètres talents de réparateur. De plus, il amuse Félicité et tente de la charmer.

felicite-photo-veronique-beya-mputu-982097
Au début du film, Félicité est une femme forte qui est prête à tout pour aider son fils. Elle chante pour ne pas perdre courage. Suite à l’amputation de son fils, elle n’arrive plus à chanter. Après avoir lutté contre la vie, elle l’accepte telle qu’elle est, de même que le nouvel état de Samo mais également Tabu, tel qu’il est, c’est-à-dire un homme à femmes qui est porté sur la boisson. Félicité lâche prise et recommence à chanter. Elle décide d’aller de l’avant.

Alain Gomis fait ainsi le portrait d’une mère dans un monde qui paraît impitoyable. Il réalise un film engagé qui dénonce une médecine à deux vitesses qui sauve la vie des personnes aisées et délaisse les plus pauvres à leur triste sort. L’amour du prochain manque dans les interactions humaines où la violence semble s’enraciner et diviser les êtres-humains. La joie et l’espoir demeurent cependant et se manifestent par la musique du groupe Kasaï Allstars qui accompagne le chant de Félicité.

Le film a remporté l’Ours d’Argent à la 67ème édition du Festival international de Berlin ainsi que l’Etalon d’Or de Yennenga lors de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Mlle Conic

  • Actuellement au cinéma
  • De Alain Gomis
  • Avec Véronique Beya Mputu, Papi Mpaka, Gaetan Claudia
  • Genre Drame
  • Nationalités Français, Belge, Sénégalais