des nouvelles de la planete mars

Des nouvelles de la planète Mars

Des nouvelles de la planète Mars

Philippe Mars (François Damiens), ingénieur informaticien, vit une vie parisienne sans rebondissements où chaque relation semble être en sa défaveur. Entre ses enfants qu’il ne comprend pas, son ex-femme qui bosse à la télé et sa soeur artiste-peintre, il essaie tant bien que mal d’enchaîner les journées. Cet équilibre fragile bascule lorsque Philippe est muté avec Jérôme (Vincent Macaigne), un collègue de travail légèrement dérangé.

Des nouvelles de la planète Mars est le cinquième long-métrage de Dominik Moll (Lemming, 2005 ; Harry, un ami qui vous veut du bien, 2000), un réalisateur atypique. Très intéressé par la psychologie de ses personnages, il dresse ici le portrait d’un homme qui tente dur comme fer de maintenir sa normalité alors que tout autour de lui tourne au chaos. Travaillant l’enfermement à la fois à partir du récit et de l’image, Dominik Moll et son coscénariste Gilles Marchand acculent leur protagoniste qui tente désespérément de s’évader dans des rêves d’apesanteur. S’imaginant astronaute, Philippe utilise son esprit comme soupape échappatoire pour se dégager du trop-plein ambiant, une impression que le film rend particulièrement bien à travers la surcharge visuelle et les limites du cadre qui encerclent et malmènent le personnage.

Pourtant, à chaque nouvel élément perturbateur, Philippe semble partagé entre répulsion et attraction pour ces anomalies qui caractérisent son existence. C’est ainsi qu’il autorise Jérôme à loger chez lui, alors que tout les oppose. François Damiens parvient à communiquer cette dualité à travers un jeu tout en retenue, où subir est plus commode qu’agir, du moins jusqu’à un certain point. En subissant, Philippe se retrouve confronté à l’absurdité de la société dans laquelle il évolue, jusqu’à n’être plus qu’un gorille enfermé niant les barreaux de sa cage, pour reprendre la métaphore du film.

Dans Des nouvelles de la planète Mars, ce sont les personnages “anormaux” qui sont dans le bon. Jérôme est rejeté par la société mais trouve l’amour à travers ce rejet lorsqu’il rencontre Chloé (une Veerle Baetens impressionnante). Les enfants adolescents de Philippe (Jeanne Guittet et Tom Rivoire), représentés avec une grande justesse, sont tous deux en proie à un intense questionnement existentiel que leur père a du mal à saisir, tandis que le vieux voisin de la famille Mars se réfugie dans le passé et dans sa vénération pour Valéry Giscard d’Estaing pour éviter de devoir affronter le présent. Entre un 20ème siècle déjà dépassé et une société du 21ème siècle qui ne laisse que peu de place à l’humain, le film met en évidence la difficulté de s’insérer dans un monde où l’individu ne semble plus avoir sa place.

Une seule solution pour les personnages : s’opposer, et vivre. D’amour pour les uns, d’engagement et de rébellion pour les autres. Dans cette “comédie existentielle”, pour reprendre les propos de son créateur, l’engagement et la rébellion sont libérateurs. Seul Philippe résiste envers et contre tout dans sa volonté d’être “normal”, jusqu’à ce que l’absurdité de cette société dysfonctionnelle le frappe de plein fouet et provoque chez lui aussi l’explosion.

Si Des nouvelles de la planète Mars pèche peut-être par sa fin trop attendue, cette conclusion est cependant synonyme d’espoir et d’ouverture, renouant avec la comédie dont le film s’éloigne quelque peu quand il s’enfonce dans la noirceur. L’humour à la fois verbal et visuel offre également cette bouffée d’air nécessaire, que ce soit à travers ou aux dépens de ses personnages dont les relations sonnent rarement faux. Un film réussi donc, qui prouve une fois de plus que la comédie est peut-être le genre le plus fort pour véhiculer un message, mais qu’il n’y a rien de plus difficile que de faire rire.

Kévin Giraud-Yancy

Titre : Des nouvelles de la planète Mars

Réalisation : Dominik Moll

Interprétation : François Damiens, Vincent Macaigne, Veerle Baetens, Jeanne Guittet, Tom Rivoire

Genre : Drame / comédie

Date de sortie : 9 Mars 2016